La Recherche en Psychologie

 

La Recherche en Psychologie

Outil utile pour la communauté et vitrine du dynamisme de la recherche en psychologie,cette nouvelle édition du Panorama de la Recherche Française en Psychologie éditée par l'AEPU regroupe près de 300 fiches individuelles d'Enseignants-Chercheurs présentant leur thématique de recherche et publications significatives.
Vous pouvez le télécharger gratuitement en cliquant ici.

Après un long et chaotique parcours marqué par des retraits, des modifications et des relances, la proposition de loi Jardé, adoptée par l’Assemblée Nationale le 26 janvier 2012, vient de paraître au Journal Officiel du 6 mars 2012 (cliquez pour télécharger le texte de loi).

Cette loi Jardé est relative aux recherches impliquant la personne humaine. Elle distingue trois types de recherche sur la personne humaine dont les recherches non interventionnelles qui concerneront probablement les recherches en Sciences Humaines et Sociales. Une fois les décrets publiés, elle imposera à tout projet de recherche impliquant la personne humaine d’obtenir un avis favorable d’un Comité de Protection des Personnes pour être mis en place…

En 2011, la commission recherche de l'AEPU avait élaboré un dossier de synthèse à ce sujet.

Au cours des 5èmes Entretiens de la Psychologie (FFPP) qui se tiendront à Paris du 19 au 21 avril, cette question sera abordée dans un symposium intitulé "Politique et politiques".

52 revues de psychologie ont décidé, avec le soutien de la FFPP/AEPU, de s'associer en début d’année 2009, pour dénoncer les pratiques de déqualification de la psychologie de langue française. Elles couvrent les principaux domaines de la psychologie selon les découpages académiques (psychologie cognitive, clinique, développement, sociale, pathologique…) et les secteurs d’application et d’intervention (santé, orientation, travail, organisations, thérapie…). Elles ont engagé une action pour rendre visible la qualité scientifique des textes qu'elles publient eu égard aux procédures d'expertise qu'elles observent.

Le mouvement qui s’est initié avait comme objectif de lutter contre les risques de désagrégation du tissu scientifique, de réduction des champs de connaissances (savoirs sous-disciplinaires, approches pluridisciplinaires), de moindre accès aux connaissances scientifiques actualisées pour les praticiens et les destinataires de la diffusion du savoir, portant ainsi atteinte à la visibilité et la notoriété de la psychologie dans sa diversité, en France et dans de nombreux pays, pas seulement francophones.

La Conférence des publications de psychologie en langue française (CPPLF) a organisé, site le 3 décembre 2010, cialis à l’université Paris Ouest - Nanterre La Défense une journée de réflexion sur les nouvelles modalités de publication et de diffusion des revues scientifiques. Jean-Pierre Pétard vous invite à prendre connaissance des interventions faites lors de cette journée. Le document intégral est téléchargeable sur le site www.bulletindepsychologie.net, rubrique « Derniers numéros ».

La Conférence des publications de psychologie en langue française (CPPLF) « a pour objectif de promouvoir des concertations, en vue de définir les meilleures conditions de garantie d’existence et de qualité scientifique des publications, dans le respect des règles déontologiques et des principes éthiques. À cette fin, elle rassemble des acteurs et instances qui concourent à la publication, à la diffusion, à la conservation et à la valorisation des travaux de psychologie, par l’édition de revues, d’ouvrages, imprimés ou numériques. » (art. 2 des statuts).

Le bureau provisoire de la CPPLF vous invite à participer à son Assemblée inaugurale :
vendredi 16 mars, de 14 à 17 heures

Télécharger l'invitation

Un des axes de travail de la Commission recherche de l'AEPU est de suivre la révision en cours de la loi Huriet. La loi Huriet adoptée en 1988 a connu des révisions successives en 2002, 2004 et 2006, elle concerne en particulier la protection des personnes qui se prêtent à  larecherche bio-médicale. Or, en 2009, une proposition de loi émanant d'Olivier Jardé (député de la Somme) vise l'élargissement de la Loi Huriet à toutes les recherches impliquant des personnes. Tous nos projets de recherche devraient donc être soumis aux Comités de protection des personnes (CPP) si ce projet de loi était adopté.
La commission recherche de l'AEPU propose ici une synthèse de ce dossier présentée à l'AG de l'AEPU du samedi 18 juin 2011.

Le 1er juin 2011, dans la continuité du mouvement "Publier sans Périr", la Conférences des Publications de Psychologie en Langue Française se tiendra de 10h à 13h à l'Université Paris Ouest Nanterre.

Sous-catégories

La Commission Recherche depuis 2010

 

Composition :

  • Pascale Planche (Université de Brest) (co-présidente) Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
  • Evelyne Clément (Université de Rouen) (co-présidente) Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
  • Pierre-Yves Gilles (Université de Provence)
  • Marie-Christine Gély-Nargeot (Université de Montpellier 3)
  • Jean-Yves Baudouin (Université de Bourgogne)
  • René Mokounkolo (Université de Tours)
  • David Clarys (Université de Poitiers)

Missions :

La réalisation du Panorama de la Recherche en Psychologie : il présentera la diversité et la richesse des thématiques de recherche de notre discipline. Il devrait rendre plus facile la collaboration  inter-équipes et plus lisibles nos spécificités et thématiques individuelles.

>L'évaluation des enseignants-chercheurs et la reconnaissance de leurs missions multiples (contexte de la LRU et de la Modulation des Services)

>Les lois en cours de remaniement qui sous-tendent la recherche dans le domaine des comportements humains (Comité Consultatif de Protection des Personnes)

 

→ La Commission Recherche de 2007 à 2010 : cliquez ici.