La Formation à la Psychologie

Universités, Enseignements, Masters, Rapports

La Formation en Psychologie

 

Rapport final "De l’Université à l’Emploi" coordonné par Patrick HETZEL (Recteur de l’académie de Limoges), 24 octobre 2006.

 

La qualité des formations universitaires au regard des exigences du marché du travail, la valeur des diplômes, la pertinence de ces derniers pour permettre une insertion professionnelle représentent des enjeux majeurs de notre dispositif d’enseignement supérieur, suscitant questions et inquiétudes légitimes de nombre d’étudiants. Afin d’apporter des réponses concrètes aux étudiants de l’ensemble des universités françaises, le Président de la République a demandé au Gouvernement d’organiser un débat national sur l’Université et l’emploi. Nous sommes très heureux que vous ayez accepté de présider, à la demande du Premier ministre, la commission nationale chargée d’animer et de synthétiser ce débat...

 

Document disponible en téléchargement sur le site de l'AEPU.

 

Rapport complet de :

"La validation des acquis de l’expérience en psychologie. Des enjeux aux propositions concrètes" (2005)

co-signé par l’Association des Enseignants-chercheurs de Psychologie des Universités (AEPU, membre de la FFPP), la Fédération Française des Psychologues et de Psychologie (FFPP), la Société Française de Psychologie (SFP) et le Syndicat National des Psychologues (SNP).

"L’alinéa 4 de l’article L900-1 de la Loi de Modernisation Sociale prévoit que : « Toute personne engagée dans la vie active est en droit de faire valider les acquis de son expérience en vue de l’acquisition d’un diplôme, d’un titre à finalité professionnelle ou d’un certificat de qualification figurant sur une liste établie par une commission paritaire nationale de l’emploi enregistrée dans le Registre National des Certifications Professionnelles. »

En France durant l’année 2002, 7549 candidats sont passés devant un jury. Ils ont été 14374 en 2003, soit une progression de 90.4%. En 2004, la validation des acquis de l’expérience poursuit sont développement puisque 19136 dossiers ont été examinés par un jury soit une progression annuelle de 33.1% . Comment expliquer cet engouement ? Les diplômes sont une valeur forte sur le marché de l’emploi. Ils sont socialement valorisés, constituent des références collectives et les salariés sont souvent d’abord jugés sur leur niveau de certification. Symboles d’une culture générale, les diplômes sont ainsi souvent considérés comme la condition essentielle de l’adaptation et du potentiel professionnel. Ils représentent de fait le meilleur rempart contre le chômage et permettent au salarié qualifié de bénéficier de garanties quant à son salaire et à ses possibilités d’évolution de carrière : les conventions collectives, les classifications professionnelles sont souvent indicées selon l’ancienneté et les certifications.

De plus, l’évolution de l’environnement économique fait qu’aujourd’hui les entreprises doivent développer en permanence leur compétitivité. Quant à l’évolution des techniques, elle implique que les salariés multiplient leurs compétences. Les possibilités et les enjeux de cette procédure sont donc nombreux."

Lire la suite dans le document PDF à télécharger sur le site de l'AEPU.

 

Programme du symposium sur la VAE dans le cadre des « Deuxièmes entretiens de la psychologie » organisés par la FFPP

(Boulogne-Billancourt, site 2-4 Novembre 2006)

L’objectif général de ce symposium est de susciter des échanges entre enseignants-chercheurs et professionnels autour de la question de la VAE. Concrètement, thumb plusieurs temps seront proposés, sovaldi sale chacun suivi d’une discussion :

-  1. Cadre général de la VAE en psychologie. Christine JEOFFRION, Maître de conférences en psychologie sociale, LabECD, Université de Nantes.

-  2. Etat des lieux du fonctionnement et des dysfonctionnements des procédures de VAE à l’Université de Tours. David CLARYS, Directeur du Département de Psychologie, Laboratoire Langage Mémoire et Développement Cognitif, Université de Tours

-  3. Quelques pistes de réflexion concernant la VAE : bilan de quatre années de pratique. Dimitri VOISIN, Ingénieur d’études au Service Commun de Formation Continue Universitaire, Chargé d’études VAE, et Doctorant au Laboratoire de psychologie (Equipe de psychologie sociale des insertions), Université Victor Segalen, Bordeaux 2.

-  4. Témoignages de « parcours VAE » : Elisabeth ABRIVAT, obtention du Master 2 professionnel, mention Psychologie, spécialité psychologie du travail et de la vie sociale, Université de Bordeaux 2. Chargée de mission à ADELE (Association de DEveloppement Local pour l’Emploi) à Bègles, et Maître de Conférences associée en Orientation et Développement de Carrière à École Nationale Supérieure de Chimie et Physique de Bordeaux et Aline ERND, obtention Master 2 professionnel "Psychologie, Cognition et Développement - Spécialité Psychologie Gérontologique Normale et Pathologique", Université de Tours. Psychologue en Centre Hospitalier à Bourges, Doctorante en psychologie, Université de Tours et Chargée de cours à l’Université François-Rabelais de Tours, à l’IFSI et à Ecole d’Aides Soignantes de Bourges

-  5. Présentation des propositions de l’AEPU. Christine JEOFFRION.

Bibliographie : Rapport : La VAE en psychologie. Des enjeux aux propositions. Co-signé par l’AEPU, la FFPP, la SFP et le SNP.

Questions autour de la VES (Validation d’Etudes Supérieures)

Cette question a été mise à l’ordre du jour de notre dernière réunion afin de débattre autour des différenciations pas toujours très claires entre VES 2002, check VAP 1985 et VAE 2002... Le texte sur les VES est contemporain au texte sur la VAE, pill on y retrouve à peu près les mêmes énoncés, en remplaçant « expérience.. » par « un diplôme d’études supérieures ». Les personnes qui en font la demande ont, ou bien un Diplôme étranger et demandent une sorte d’ « équivalence » de diplôme, ou bien une formation en psychologie, plutôt un DEA, sans avoir fait de stage, donc pas de titre. Il peut s’agir par exemple d’une personne titulaire d’un DEA ou master recherche sans stage, souvent dans le secteur clinique, ou encore de personnes de Neurologie, STAPS, Sciences cognitives, ... connexes à la psychologie, mais qui ne relèvent pas de la 16ème section au CNU.


En résumant :


-  Avec la VE 1985, le candidat vise des dispenses d’enseignement ;


-  Avec la VES 2002, le candidat a une formation théorique et vise un diplôme ;


-  Avec la VAE 2002, le candidat a une expérience professionnelle et personnelle et vise, lui aussi, un diplôme.


La VES coûterait bien bien moins cher que la VAE...

Avis du comité de suivi des Masters (février 2007) sur la modification de l’arrêté Master.

Voir site légifrance ou télécharger l'arrêté sur le site de l'AEPU.

Actualisation de l’arrêté relatif au diplôme de Master. Ministère de l’Education Nationale, de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche (février 2007).

Voir site légifrance ou télécharger l'arrêté sur le site de l'AEPU.

L’AEPU invite l’ensemble des acteurs de la vie universitaire à débattre du devenir de la psychologie dans le contexte de la loi d’août 2007. Directeurs d’UFR ou de département, stomach responsables de diplômes, responsables de laboratoires, collègues élus dans les instances sont spécialement conviés à une journée de débat le samedi 1er décembre 2007.

L'AEPU recense les adresses des sites web des universités qui disposent d'une filière "psychologie", mais aussi des UFR et départements de psychologie. Le document est disponible ici.

Le Ministère de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche dresse également la liste actualisée des universités françaises classées par région (cliquez pour accéder à la carte).

Sous-catégories


 

Responsable : Christine Jeoffrion (Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.)

 

 

L’objectif de la Commission pédagogique est de valoriser les activités pédagogiques des enseignants-chercheurs en psychologie et de publier ses travaux dans divers supports, dont des revues à comité de lecture référencées par l’AERES.

 

 

Les travaux poursuivent plusieurs directions :

1. La Validation des Acquis de l’Expérience : Coordination du Groupe Inter-Organisationnel VAE (AEPU, AFPTO, AIPCC, FFPP, SFP, SNP) depuis 2005 :

  • Proposition de référentiels nationaux

sur la Licence (Rapport 2005)

sur le Master (version téléchargeable ici). Ce rapport, validé par les responsables de Master de psychologie, présente un référentiel des compétences d’un psychologue au sortir de sa formation quelle que soit sa spécialité, et proposera des types d’évaluations possibles pour l’examen des candidats à la VAE. Présentation du référentiel lors des Journées d’hiver AEPU (11 février 2012) et lors des Entretiens francophones de la Psychologie (19-21 avril 2012).

Références :

- Jeoffrion, C., Clarys, D., Voisin, D., Abrivat, E. & Ernd, A. (2007). La Validation des Acquis de l’Expérience en psychologie. Bulletin de psychologie, 60, 81-86.

- Jeoffrion, C. & Somat, A. (2006). Les enjeux de la VAE en psychologie. Psychologues & Psychologies, 186, p. 36-38.

- Fédérer, revue mensuelle de la FFPP où nos articles paraissent depuis 2007.

- Les Nouvelles de l’AEPU :

  • Jeoffrion, C. (2007). La VAE pour les Masters en psychologie : enquête, symposium, n° spécial VAE. Nouvelles de l’AEPU, 25, janvier, p. 11.
  • Jeoffrion, C. (2006). La VAE pour les Masters en psychologie : présentation du questionnaire. Nouvelles de l’AEPU, 24, Mai, p. 4-7.
  • Jeoffrion, C. (2005). La V.A.E. en psychologie. Des enjeux aux propositions. Nouvelles de l’AEPU, 23, Décembre, p. 10-13.
  • Jeoffrion, C. (2005). Comparaison des dispositifs V.A.E. institutionnels et administratifs mis en place dans les universités. Nouvelles de l’AEPU, 22, Février.

2. Réalisation de Numéros spéciaux :

  • Le Panorama national des Masters 2 en psychologie, est entièrement réactualisé quasiment chaque année depuis 1994. Le dernier paru (2010), réactualisé par Ophélie Carreras, Anne-Marie Fontaine & Benoît Schneider, est intégré en version papier au sein du Guide Epicure des études en psychologie qui est arrivé dans les universités. Ce guide, gratuit, existe dans chacune des disciplines de l’université et les cartons qui les véhiculent peuvent avoir été acheminés dans des SUIO, des services de scolarité, des secrétariats. Pensez à en parler autour de vous si vous ne l’avez pas encore eu. Nous regrettons que ce guide, qui abrite l’intégralité du panorama des masters en psychologie, ne fasse pas figurer de manière plus nette que ce travail émane de l’AEPU, dont le sigle est d’ailleurs mal explicité sur un coin de la couverture du guide, et qu’il ne soit aucunement fait référence à notre association dans le guide. Des contacts ont été pris de manière à remédier  à cette situation dans les prochaines éditions.
  • Le Guide CNU vise à mieux connaître le fonctionnement de cette instance à partir de documents officiels et d’entretiens menés avec plusieurs de ses Présidents.
  • Numéros spéciaux consacrés aux Journées pédagogiques (Cf. Infra)

Références :

- Amy, G., Fontaine, A.-M., Jeoffrion, C. (2005). Pour une valorisation des activités d’enseignement et de formation dans les dossiers de candidature ou de promotion. Nouvelles de l’AEPU. N° spécial C.N.U., décembre 2005 (télécharger)

 

3. Réalisation de l’annuaire des enseignants-chercheurs

  • Réactualisation régulière de l’annuaire depuis 1995

4. Réalisation d’enquêtes nationales

  • Références :

- Cuisinier, F., Gay, M.-C., Jeoffrion, C., Schneider, B. (2006). Regards actuels des enseignants-chercheurs sur leur métier : Enquête auprès des enseignants-chercheurs de psychologie. Bulletin de psychologie, 482, 59 (2), 237-249.

- Jeoffrion, C. (2000). Enquête nationale sur les maîtrises de psychologie : Comparaison entre le nombre d’inscrits et de diplômés à l’issue de trois sessions (1996-97, 1997-98, 1998-99). Commission pédagogique de l'A.E.P.U., N° spécial.

- Schneider, B., Jeoffrion, C., Fontaine, A.-M. (1999). L'évolution des pratiques et des champs professionnels : adaptation ou défi pour les diplômes professionnalisants ? Pratiques psychologiques, 3, 5-20. (télécharger)

5. Participation au comité scientifique et d’organisation des Entretiens francophones de la FFPP qui se tiennent tous les deux ans depuis 2004.

  • Expertises des propositions de communications
  • Organisation de symposia :

(1) La santé au travail : quelle santé pour quel travail ? Entretiens Francophones de la Psychologie, Paris, France, 19-21 avril 2012.

Intervenants : Astrid Hirschelmann (Université européenne de Bretagne Rennes 2) et Patrick Charrier (Docteur en Psychologie - Directeur Scientifique Société PSYA – Rennes), Valérie Tarrou (Psychologue, 77), Annie Madrières (Psychologue, 75) et Anne-Sylvie Grégoire (Psychologue, 94), Xavier Michel (Société RESECUM, Nantes) et  Caroline Mathiaud (Psychologue du travail, chargée de développement des ressources humaines, Nantes), Rim Zid (Docteure en Sciences de gestion, Paris-Descartes & Canada), Magali Manzano (Psychologue du travail, Santé au Travail, Le Mans), Christine Jeoffrion (Université de Nantes).

(2) La violence psychologique au travail. Entretiens Francophones de la Psychologie, Paris, France, 22-24 avril 2010.

Intervenants : Rim Zid (Docteure en Sciences de gestion, Paris-Descartes & Canada), Hamid Hachelafi (Faculté de médecine. Université d’Oran, Algérie), Ariane Bilheran (société Ariane Bilheran Conseil, Marseille), Abdel Halim Boudoukha (Université de Nantes), Christine Jeoffrion (Université de Nantes).

(3) La Validation des Acquis de l’Expérience en psychologie. Des enjeux aux propositions ». Entretiens Francophones de la Psychologie, Paris, France, 2-4 novembre 2006.

Intervenants : David Clarys (Université de Tours), Dimitri Voisin (Université de Bordeaux 2), Elisabeth Abrivat (Association de Développement Local pour l’Emploi, Bordeaux), Aline Ernd (Psychologue, Tours), Christine Jeoffrion (Université de Nantes).

 

6. Organisation de Colloques nationaux de 1996 à 2002

  • 2002 : « La formation à la pédagogie des enseignants du supérieur : entre logiques personnelles et logiques institutionnelles ». Université de Nancy II, 23-24 mars.

- Conférenciers invités : François Petit (auteur du « Rapport Petit », Université de Grenoble 2), Marc Romainville (Directeur du Service de Pédagogie Universitaire, Facultés Universitaires de Namur), José Roze (Sociologie des TICE, Université de Nancy 2), Alain Coulon (Président National de l'Assemblée des Directeurs de Centres d’Initiation à l’Enseignement Supérieur, Université de la Sorbonne, Paris), Marie-Françoise Fave-Bonnet (Directrice du Centre de Recherches Éducation et Formation, Université Paris Ouest Nanterre La Défense).

 

Références :

- Nouvelles de l’AEPU (2003). La formation à la pédagogie des enseignants du supérieur : entre logiques personnelles et logiques institutionnelles. Commission pédagogique de l'A.E.P.U., N° spécial, 7e Journées pédagogiques. Nancy II, 23-24 mars 2002.

 

  • 2000 : « Formation initiale - Formation continue ; Déontologie de l'enseignement-Enseignement de la déontologie ». Université de Nantes, 24-25 mars.

- Conférenciers invités : Jean-Paul Caverni (Membre du Comité Consultatif National d’Ethique, Université d’Aix-Marseille), Roger Lécuyer (Représentant français du groupe Europsy à l’European Federation of Psychologists’ Associations, Université Paris-Descartes), Odile Bourguignon (Auteure de plusieurs ouvrages sur l’éthique et la déontologie, Université Paris-Descartes).

 

Références :

- Commission pédagogique de l'A.E.P.U. (2000). Formation initiale - Formation continue ; Déontologie de l'enseignement-Enseignement de la déontologie : Compte rendu des 6e Journées pédagogiques, Nantes, 24-25 mars 2000. Nouvelles de l'AEPU, 15, p. 15-36.

 

  • 1998 a : « Valorisation et évaluation des activités pédagogiques des enseignants-chercheurs ». Université de Aix-Marseille I, 28-29 mars.

Références :

- Nouvelles de l’AEPU (1998a). Valorisation et évaluation des activités pédagogiques des enseignants-chercheurs. Commission pédagogique de l'A.E.P.U., N° spécial, 5 e Journées pédagogiques. Aix-Marseille I, 28-29 mars.

 

  • 1998 b : « Le tutorat à l’université. Réflexions sur les dispositifs d’aide ». Aix-Marseille I, 28-29 mars.

- Conférenciers invités : Annick Weil-Barais (Université Paris Ouest-Nanterre La Défense), Jean-Luc Kop et Jocelyne Tournois (Université de Nancy 2), Gérard Amy et Anne Piolat (Université Aix-en-Provence).

 

Références :

-  Nouvelles de l’AEPU (1998b). Le tutorat à l’université. Réflexions sur les dispositifs d’aide. Commission pédagogique de l'A.E.P.U., N° spécial, 4 e Journées pédagogiques. Aix-Marseille I, 28-29 mars.

 

  • 1996 : « Réflexions et débats sur la rénovation du DEUG et sur l’insertion professionnelle des jeunes diplômés ». Université de Reims, 29-30 mars.

- Conférenciers invités : Annick Carton (Observatoire des Etudes et de l’Insertion Professionnelle des Etudiants, Université Paris Descartes), Marie-Claude George (Service commun des questions professionnelles, Université de Paris 7), Marie-Pierre Gosselin (Consultante à l’APEC, Paris).

 

Références :

- Nouvelles de l’AEPU (1996). Réflexions et débats sur la rénovation du DEUG et sur l’insertion professionnelle des jeunes diplômés. Commission pédagogique de l'A.E.P.U., N° spécial, 3 e Journées pédagogiques. Reims, 29-30 mars.

Co-responsables

 

Hélène RICAUD
Université Toulouse 2

Claire SAFONT-MOTTAY
Université Toulouse 2

 Contact : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Les missions :

1. Mise en relation des différents responsables des 43 licences mention psychologie

2. Echange des informations répertoriées au niveau du ministère (lois, arrêtés, décrets, dossiers d'actualité….)

3. Analyse des divers documents du HCERES (vagues d’accréditation, guides d’évaluation des diplômes, rapports d’évaluation des licences de psychologie….)

4. Diffusion de différents rapports (Comité de suivi de la licence, IGAENER….)

5. Réunion des responsables enfonction de l'actualité : spécialisation progressive, gestion des flux d'étudiants, capacités d'accueil...

6. Partage d’expériences (enquêtes, référent, tutorat, contrôle continu, PPE….)

7. Coordination nationale pour promouvoir la spécificité de la discipline (élaboration du référentiel, VAE….)

8. Réflexion sur l’insertion professionnelle, les stages, les licences professionnelles….

Vous voulez étudier la psychologie à l’université ?

Sachez que cette discipline ne correspond peut-être pas tout à fait à ce que vous pensez !
Nous vous recommandons ces liens :