La Formation à la Psychologie

Universités, Enseignements, Masters, Rapports

Horaire : 9h30 - 13h

Lieu : 71 Av. Edouard Vaillant 92100 BOULOGNE-BILLANCOURT (Ligne 9, pharm Station Marcel Sembat)

Cette journée s’adresse aux universitaires et aux praticiens. Elle vise à faire un point d’actualité sur quelques thématiques importantes de la formation et ouvrir aux débats. Dans un contexte qui amène à l’obligation de prise en compte de la visibilité de nos formations, buy cialis de formalisation de leurs éléments constitutifs, de reconnaissance des niveaux de formation et des compétences acquises pour la profession au niveau national (arrêté sur les référentiels Licence, annexes sur le titre de psychothérapeute, évolution du statut des psychologues de l’éducation,…) et international (libre circulation des travailleurs en Europe, «accord d’entente » avec le Québec), le débat sur la nature et la définition des compétences d’une part, sur les modalités de cette reconnaissance d’autre part, apparaissent fondamentaux. C’est dans ce contexte que la question d’Europsy prend un sens renouvelé.

Les débats mentionnés sont amenés à nourrir de façon beaucoup plus aiguisée que par le passé les réflexions qui encadrent la conception des diplômes par les équipes universitaires dans le dispositif évaluatif qui a pris place au plan national et international et qui pose de façon plus complexe que par le passé les liens entre structuration de la recherche et formation des praticiens. Evoquons deux exemples de questions vives : Quid du principe d’appui de la formation sur la recherche, dans ses modalités actuelles de structuration et d’évaluation ? Pourquoi les praticiens apparaissent-ils encore réservés à l’égard d’un modèle de type Europsy ? Après une introduction par un point bref d’actualité, les éléments essentiels de débat seront, au cours de cette journée, plus strictement centrés sur les Masters (la question des référentiels Licence ayant été abordée la veille au cours de la réunion des Responsables de Licence organisée par l’AEPU).


- Introduction : Claire Leconte, présidente de l’AEPU et Benoît Schneider, co-président de la FFPP
- L'évolution des effectifs en psychologie : point d’actualité (Benoît Schneider, Université de Nancy 2 et co-président de la FFPP, psychologie de l’éducation)
- Le contingentement à l'entrée en M1 : point d’actualité (Pierre-Yves Gilles, Université d’Aix, psychologie différentielle et Maria Pereira, Université de Paris Descartes, psychologie différentielle, coordinatrice Érasmus )
- Les référentiels Master (Christine Jeoffrion, Université de Nantes, psychologie du travail)
- Europsy (Alain Somat, Université de Rennes 2, psychologie sociale, SFP et Cofradec, et comme «discutants» : Brigitte Guinot, psychologue à Limoges et co-présidente de la FFPP et Bruno Vivicorsi, Université de Rouen, psychologie cognitive)
- Tuning (Roger Lécuyer, EFPA) – Présentation par Michèle Carlier (Université d’Aix, psychologie différentielle) d’un modèle de formation différent à partir de ses expertises de masters Portugais.
Présence et Analyse de Daniel
Gaonac’h, représentant la DGESIP, quant aux rôle et interventions du ministère de l’enseignement supérieur dans les formations concernant les psychologues.
Des débats avec la salle sont attendus autour de chacun de ces points.

 

Entrée libre aux adhérents AEPU-FFPP (adhésion possible sur place). Participation aux frais d’organisation : 10 € pour les non adhérents, 5 € pour les étudiants.

Vous voulez étudier la psychologie à l’université ?

Sachez que cette discipline ne correspond peut-être pas tout à fait à ce que vous pensez !
Nous vous recommandons ces liens :