L'AEPU

À propos de l'Association des Enseignants-chercheurs en Psychologie des Universités

Le vendredi 10 février 2012, order s’est tenue à Paris (Maison des Associations du 12e arrondissement), une réunion de la « Commission licence » de l’AEPU autour du contenu et des implications, pour les universités, de l’arrêté du 1er août 2011, publié dans le JORF °0185 du 11 août 2011 (page 13800, texte n°39) et relatif à la licence. Ledit texte a été arrêté par Monsieur Laurent WAUQUIEZ, alors récent Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la recherche, succédant à Madame Valérie PÉCRESSE.

Ce texte avait été préalablement voté au Conseil National de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche (CNESER), tenu le 12/07/2011.

Il a fait l’objet d’une communication en Conseil des ministres le 13/07/2011, dans laquelle le ministre resituait ce nouveau texte dans le contexte du « Plan Réussite en Licence », de la prise en compte des expériences réalisées par les universités dans le nouveau cadre de leur autonomie et de « la généralisation de bonnes pratiques ». Sur le fond, deux idées étaient mises en avant : l’orientation croissante du diplôme vers la vie professionnelle et une formation qui prenne en compte la diversité des profils des étudiants.

Vous pouvez télécharger ici le diaporama présenté à l’occasion de la réunion de la Commission du 10 février 2012 sur la page de la Commission licence du site de l’AEPU. Dans ce diaporama, le contenu des articles et les calendriers de mise en œuvre sont analysés.

 

 

La présentation a donné lieu à une discussion sur les stratégies employées afin de satisfaire les exigences de l’arrêté. En particulier, la Commission a discuté le calendrier d’application du volume minimal de 1500h de formation en licence, au regard des échéances prévues par le Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche et en fonction de la vague d’habilitation de chaque licence de psychologie. Au jour de la réunion, l’incertitude demeurait quant à la date effective de diffusion des référentiels visés par l’article 3 de l’arrêté. Aujourd’hui, la question du niveau de spécificité des référentiels (disciplinaires, par domaines, autres) reste en suspens, même si le CNESER du 20/02/2012 a été consulté à propos de référentiels par domaines (SHS, ST…).

En marge de ce sujet central, un point traditionnel autour des effectifs en licence a été réalisé au cours de cette réunion de commission. Il apparaît que, globalement, une hausse des effectifs permettant un retour au niveau des années 2007-2008 ou 2006-2007 selon le cas, est constatée au cours de cette année 2011-2012, pour les effectifs de première année de licence de psychologie.

Éric LAURENT

Président de la Commission sur la licence de psychologie de l’AEPU

(Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. - 03 81 66 54 36)