L'AEPU

À propos de l'Association des Enseignants-chercheurs en Psychologie des Universités

Les 8 et 9 février 2013 à Lille, l'AEPU organise deux journées d'étude et de réflexion autour de questions d’éthique et de déontologie.

Université Lille 3, Bât B, Amphi G

 

Inscription auprès du trésorier de l’AEPU : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Membres de l’AEPU et/ou FFPP : 10 euros ; Non membres : 20 euros

 Bulletin d'inscription

Chacune de ces journées thématiques sera introduite par des interventions (voir plus ci-dessous), elles sont cependant « ouvertes » et les universitaires et les professionnels qui souhaitent intervenir peuvent se manifester auprès des organisateurs, sur la base d’un projet précis, avant le 9 novembre 2012.
Contacts : journée éthique de la recherche : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ; journée déontologie : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Vendredi 8 février : "L’éthique de la recherche en psychologie en question" à partir de 10h

Depuis 1988, la Loi Huriet-Serusclat encadrait la recherche bio-médicale en France. La Loi Jardé (Loi n°2012-300 du 5 mars 2012) vient remplacer la précédente en prenant une visée plus large : elle concerne les recherches impliquant la personne humaine. Ce texte entrera en vigueur après l’adoption de ses décrets d’application. Il crée une nouvelle catégorie de recherches, les recherches non interventionnelles impliquant la personne humaine, qui risque fort de concerner toutes les recherches en psychologie, dont les projets devront, avant toute mise en oeuvre, être autorisés par un Comité de Protection des Personnes. La journée du 8 février 2013 à Lille organisée par l’AEPU vise à informer le public sur le passage de la loi Huriet à la Loi Jardé, ses conséquences sur les pratiques, et à discuter du devenir de la recherche en sciences humaines et sociales en France encadrée désormais par un nouveau dispositif législatif.

- 10h-10h45 : L’éthique scientifique comme outil de régulation : Enjeux et dérives du contrôle des protocoles de recherche dans une perspective comparatiste (Anne-Sophie Brun-Wauthier et Géraldine Vial, Maîtres de conférences en droit à l’Université de Grenoble)
- 10h45-11h30 : Pour une éthique de la recherche en France : de la loi Huriet à la loi Jardé (Pascale Planche, Professeur de Psychologie à Brest et Co-Présidente de la commission recherche de l’AEPU)
- 11h30-12h30 : discussions à partir de ces deux interventions

Pause repas

- 14h-15h : Comment allier délibérations éthiques et devoir d’information dans les consultations prédictives ? (Martine Batt, Maître de conférences en Psychologie, Vice-Présidente du CPP Est III)
- 15h30-17h : Ce que la loi Jardé changera aux pratiques des CPP… (Elisabeth Frija-Orvoen, médecin, Présidente de la Conférence Nationale des CPP ; Françoise Leherpeux-Askevis, Professeur de Psychologie, Vice-Présidente du CPP Nord-Ouest IV).

Samedi 9 février : "La formation initiale et continue des psychologues et l'enseignement de la déontologie"

L'article 34 du code de déontologie des psychologues, dans sa version révisée de février 2012, met l'accent sur la nécessité de développer la réflexion sur les questions éthiques et déontologiques liées aux différentes pratiques des psychologues. L'objectif de cette journée est d'avancer dans la réflexion sur les moyens à mettre en oeuvre pour répondre à cette recommandation : Comment, au delà de la diffusion du code de déontologie, promouvoir une réflexion sur ses principes et leurs articulations aux pratiques des psychologues ?

- 9h-9h45 : La référence au code de déontologie dans les rapports de stage de M1 (Marie-Claude Mietkiewicz, MCF-HDR en psychologie, Université de Lorraine, responsable de la commission déontologie de l’AEPU & Benoît Schneider, Pr de psychologie, Université de Lorraine et Président de la FFPP)

- 9h45-10h30 : Conception des enseignements d’Ethique et de Déontologie en licence et dans les masters de psychologie à l’Université d’Aix Marseille : le commun, le spécifique et l’identité des psychologues (Jover Marianne, Maître de conférences, Centre PsyCLE,, Marc Souville, Maître de conférences, LPS, Catherine Rouyer, CoPSY, directrice des études du CEFOCOP, Christine Bailleux, Maître de conférences, Centre PsyCLE, Fabrice Guillaume, Maître de conférences, LPC, Alfonso Santarpia, Maître de conférences, LPCLS, Derek Humphrey, Maître de conférences, LPCLS, Université d'Aix-Marseille, Aix en Provence)

- 11h-11h45 : Enseigner la déontologie à distance ? Défis et perspectives (Silke Schauder, Professeure en Psychologie clinique, Université de Picardie Jules Verne, Amiens)

- 11h45-12h30 : Une expérience de praticien d’enseignement de la déontologie à l’université (Patrick Cohen, Psychologue, ancien président de la CNCDP)

Pause repas

- 14h-14h45 : Quelle utilisation des avis de la CNCDP ? (Anne-Marie Fontaine, MCF en psychologie, ancien membre de la CNCDP)

- 14h45-15h30 : Les psychologues Européens et l'enseignement de l'éthique et de la déontologie à l'université (Catherine Wieder, MCF-HDR honoraire en psychologie, chargé de mission déontologie à la FFPP, ancien membre de la CNCDP & Benoît Schneider, Pr de psychologie, Université de Lorraine et Président de la FFPP)

Vous voulez étudier la psychologie à l’université ?

Sachez que cette discipline ne correspond peut-être pas tout à fait à ce que vous pensez !
Nous vous recommandons ces liens :